Val de Loire et Reconstruction

Professionnel du patrimoine Professionnel du tourisme Étudiant‐Chercheur Études par thématique Enseignant Indre-et-Loire (37) Loir-et-Cher (41) Curieux Époque contemporaine
Escalier dans l’école primaire Victor-Hugo à Blois (Loir-et-Cher) © Région Centre-Val de Loire, Inventaire général, Pierre Thibaut

Les villes du Val de Loire ont particulièrement souffert des bombardements et destructions de la Seconde Guerre mondiale en raison de l’importance stratégique de leurs ponts, points de franchissement du fleuve, et de leurs gares.

Aujourd’hui l’architecture et l’urbanisme de la Reconstruction marquent fortement leurs centres. En effet, les plans d’urbanisme et les bâtiments qui furent alors conçus représentèrent souvent l’occasion de réorganiser l’implantation des activités, d’adapter les réseaux urbains à la circulation automobile, d’améliorer considérablement les logements en les dotant du «confort moderne», d’expérimenter des techniques constructives et d’utiliser de nouveaux matériaux à grande échelle.

Le service Patrimoine et Inventaire de la Région Centre-Val de Loire a lancé à l’automne 2009 un programme d’étude de l’architecture et de l’urbanisme de la Reconstruction dans le Val de Loire. Il portera sur les villes de Gien, Sully-sur-Loire, Saint-Père-sur-Loire, Châteauneuf-sur-Loire, Jargeau, Saint-Denis-de-l’Hôtel, Orléans, Meung-sur-Loire, Beaugency, Blois, Amboise, Tours et Saint-Pierre-des-Corps.

Les premiers travaux ont été consacrés aux villes de Blois, Tours et Châteauneuf-sur-Loire. En 2014 et 2015, les villes de Sully-sur-Loire et Saint-Père-sur-Loire ont été étudiées. L’enquête consacrée à la reconstruction d’Orléans a commencé en 2016. La ville de Gien sera étudiée tout au long de 2022, cet article vous permet d’en savoir plus sur l’opération.


Restez connecté

L’actualité de l’inventaire est dans notre Lettre d’informations